La santé naturelle se concentre sur l’approche de la cause de la maladie, d’installer un environnement propice à la santé et de résoudre les conflits intérieurs (et antérieurs).

Elle n’est pas comparable avec la médecine, qui cherche à supprimer les symptômes en créant la plupart du temps d’autres dysfonctionnements.

Dans l’établissement de l’équilibre de la santé (OMS : la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité), par la relation avec les éléments naturels (terre, eau, soleil, air) et la pratique des différentes mesures d’hygiène : ressourcement par la terre, nettoyage avec de l’eau, détente par la chaleur, densification de l’absorption de l’air, magnétisme, infrarouge et les circuits oscillants.